Vacances de Noël : partie 1

Je sais, nous sommes le 5 février. Je sais, j’encaisse un bon mois de retard. Je m’en excuse. Mais en dehors de ma mère, personne ne réclame plus d’articles que ça. Je suppose que vous avez tous assez de nouvelles de ma part pour ne pas m’en réclamer davantage. Maman, tu devrais faire pareil. Je t’aime Maman, change pas. Je plaisante. Voici quelques photos de nos vacances de Noël. Mais, Maman, tu auras droit à TOUTES mes photos quand je rentrerais, promis. En vrai, il y en a qui sont vraiment jaloux maman, qui m’envoient des lettres en m’insultant parce que je suis au soleil (tu-sais-qui). Alors j’essaye de pas trop vous dégoûter. Parce que l’Australie c’est quand même un peu le paradis. Parfois je me lève le matin, je me souviens plus que je suis à l’autre bout du monde. Je descends, et là j’oublie que je dois parler anglais. Puis je me rappelle, et je me suis dit que j’en ai, quand même, de la chance. Mais c’est pas de la chance, puisque j’ai choisi de partir. J’ai tout fait pour, même si vous étiez pas trop d’accord, Papa et Maman. Et maintenant je sais que vous êtes heureux pour moi, que je vous manque pas tant que ça. Et vous me manquez aussi. Un peu. Et croyez moi, même si c’est pas facile tous les jours, je sais que c’était sans doute la meilleure décision de ma vie jusqu’à maintenant. Ou au moins une très bonne décision. Aller, j’arrête de parler et je vous laisse être jaloux de mon petit bonheur ici. Gros bisous ❤

 

Alors juste avant de partir je suis allée voir un mapping vidéo (projection sur facade) dans une des rues les plus emblématiques de Melbourne avec mes copains Laurent (français) et Daniela (colombienne).

J’ai aussi été à mon premier match de cricket, avec Geoff, son ami et son fils. C’était hyper cool ! Même si j’ai pas compris toutes les règles encore, l’ambiance était franchement sympa. Bon par contre, je suis toujours pas assez fan pour regarder les matchs à la tv… C’était un match pour la KFC Big bash League, des Melbourne Renegades contre les Sydney Thunder. On était bien sur pour les Renegades et on a gagné !

Puis départ pour Wagga Wagga. John, le père de Geoff, a prit le temps de me faire tout visité, maintenant je suis incollable ! Non c’est pas vrai. Wagga c’est la plus grosse ville à l’intérieur des terres, dans le Queensland. C’est hyper étendu, contrairement à la France, perso j’ai eu l’impression de passer dans 3 villes différentes alors qu’on était toujours à Wagga.

Wagga d’en haut – Centre de Wagga – “Plage” de Wagga (c’est une rivière)

Puis on est parti voir de la famille vers Shepparton, qui ont des propriétés fermières pour deux jours. C’était sympa. J’ai pas de photos sous la main parce que j’en ai pris avec mon téléphone et j’ai oublié mon câble chez mon pote Olivier. Mais bref vous les verrez, un jour ! Puis retour à Wagga sous une chaleur accablante. Vive l’air conditionné de la voiture. Non il n’y a pas d’eau sur la route. Ceci est un magnifique “mirage”.

 

Après quelques jours à Wagga, ils m’ont fait le plaisir de m’emmener dans une fromagerie super bonne, j’ai donc pu déguster du super bon fromage comme on sait le faire en France. C’était super. Je vous la conseille si vous passez dans le coin un jour.

24

Puis nous sommes parti à l’aventure une journée avec Geoff et son père John pour aller à la recherche de  kangourous et d’émeus. Pour cela, quoi de mieux qu’aller dans un parc national ? Rien. Enfin je sais pas. Mais en tout cas on est allés dans un parc national, nommé Koscuiszko nom tout à fait australien, ou pas. Nous avons d’abord fait un stop aux Adelong falls gold mill ruins. Vous l’aurez compris – non je rigole je sais que vous comprenez pas l’english — avoue que t’as prononcé “an-gli-ch” dans ta tête —  il s’agit d’une ruine d’une ancienne mine d’or, à Adelong. De rien pour la traduction. C’était trop beau. Mais Geoff m’a fait flippé toutes les 5min à cause des possibles serpents présents ici. Mais en vrai on a rien vu.

J’écris ça en écoutant “En Feu” de Soprano. En vrai je commence à l’aimer, elle me fait penser à ma petite soeur Edith, elle me met dans l’ambiance, me donne envie de bouger et c’est en français donc c’est cool. La chanson de la honte. J’étais pas là a noël mais je suis sûre que personne aurait deviner que c’était pour moi.

Bref.

Puis nous sommes arrivés dans le parc. Ça avait un petit goût de mes Vosges, c’était trop cool. Gérardmer, tmtc.

Mais n’oublions pas que notre but principal était de voir de la wildlife. Pour cela, nous avons beaucoup roulé. Sans RIEN voir. On commençait à perdre patience, lorsque…

11

EMEEEUUUUUSSSSSSSSSS !!!!!!!! En vrai ça ressemble a des autruches, c’est donc pas l’animal le plus beau et le plus cool de ma vie, mais je me souviens pas en avoir déjà vu en liberté totale dans ma vie. Genre nous on a les pigeons, ils ont les émeus. J’abuse un peu mais vous avez compris.

10

Alors là je revis l’excitement de ce moment. J’étais une vraie gosse. Je gueulais et du coup j’ai dit à Geoff : ON VA VOIR DES KANGOUROUS PARCE QUE JE VEUX EN VOIR ET QUE DU COUP ON VA EN VOIR C’EST TOUT !!! Il a ri. Genre on avait roulé 2h sans rien voir, on avait déjà vu des émeus, il était content. Pas moi. Eh bien figure toi que 500 mètres plus loin…

7

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAH

8

NO WAAAAAAAYYYYYYYYYYYYY

9

Comme quoi quand on sait ce qu’on veut dans la vie, hein. Je suis tombée amoureuse. Mais c’est fou comme ils s’en foutent des kangourous les Australiens. Ici, un kangourou mort sur le bord de la route c’est comme un hérisson ou un renard mort chez nous. Rien à foutre. Moi ça me brise le coeur. Ces bêbêtes sont tellement cute. Je veux plus d’un mouton de compagnie, je veux un kangourou de compagnie. En vrai j’en ai peur. J’ai vu trop de vidéo où ils se battaient, tapaient les gens etc. Du coup je sais pas… Je suis partagée. Mais une chose est sûre : je veux en voir, encore et encore.

Dernier spot de notre voyage du jour : ici. J’ai oublié le nom. Je sais pas si ça a un nom. Mais les Sypott viennent y camper assez souvent. C’était cool. Même si Geoff m’a encore fait peur à cause des serpents.

Et pour finir, bonne nouvelle. En Australie, non seulement tous les animaux veulent vous tuer, mais en plus, y a des jolis panneaux colorés qui vous rappellent que vous pouvez mourir chaque minute immolé.

22

A très vite pour la partie deux de nos vacances de noël. Ah, je vous ai pas dit mais entre temps noël est passé. Et il y a eu un nouveau bébé dans la famille – un nouveau cousin pour John. Voilà. En attendant le frère ou la soeur de John (peut être pour demain). Non non je panique pas aha

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s