First wild camping

Le week-end du 17-18 décembre, nous partons camper aux alentours de Yackandandah. Départ le vendredi soir après le travail, 3h de route. Nous arrivons en pleine nuit. Moi quand ils m’ont dit camper, je pensais faire du camping quoi. Aller dans un camping. Mais… non ! Avec eux, camper c’est camping sauvage ! Au milieu de la nature, avec littéralement rien autour en dehors des animaux les plus dangereux de la planète. C’est à dire que la première nuit n’a pas été très simple pour moi, dans ma petite tente. Chaque bruit m’a réveillé et bien sûr, c’est pas la wildlife de France (qui fait déjà flippé). Ici c’est serpents venimeux, araignées qui sautent, kangourous boxeurs et autres festivités. Donc merci l’Australie, tu nous donnes tant d’amour 😀

Mais une fois la première nuit passée et le soleil revenue, ça valait quand même le coup. Pas un bruit en dehors des oiseaux et du vent dans les arbres, c’était paisible, reposant et vraiment dépaysant.

yc24

Mais tout de même, nous avions douche et toilettes. Ce qui n’est pas négligeable, parce que franchement, autant ne pas prendre sa douche ça passe, autant pisser ou autre commission dans la nature avec toutes les bêtes dangereuses ça m’a pas paru envisageable (j’ai fait un rapide pipi et je me suis pas sentie sécur).

On a aussi les chiens. Et John pour nous défendre.

yc21

La journée du samedi, nous sommes partis faire un tour des environs. D’abord aux Woolshed Falls, un endroit magnifique, où il faisait bon et je me serais bien baigner. Mais je suis restée en pyjama tout le week-end et j’avais pas pris mon maillot.

Puis dans des anciennes mines (d’or je crois), maintenant détruites par le gouvernement pour que personne ne les exploitent à titre touristique. Geoff voulait aller explorer une grotte mais moi j’étais pas très chaude. Surtout qu’il voulait le faire à la nuit tomber, donc… On y est pas allés ahaha

On a ensuite fait du gros 4×4. C’est à dire rouler dans des routes qui sont pas des routes avec la voiture qui fait des bruits chelous et personne qui s’inquiète. Perso, j’étais accroché à ma ceinture et je couinais à chaque grosse bosse, ça les a bien fait rire. Cf photo, ça montait à mort.

Puis le soir arrivant, on a cherché du bois pour faire un feu. Et ça c’était vraaaaiment cool. Un feu de bois en pleine nature, dans le silence et en buvant des bières. Un peu le paradis. Même si j’avoue que je vivrais pas ça tous les jours. Mais de temps en temps ça fait du bien 😀

Puis entre nos discussions et les silences à observer le ciel magnifique, rempli d’étoiles, Geoff entend un bruit. Allume sa frontale, pointe un truc. Et cri : KOALAAAAAAA ! Moi j’ai absolument rien comprit, je les vois comme des fous. Puis je réalise et là je suis comme une gosse. On voit rien sur la photo mais il était tout proche et en plus… elle avait un bébé sur le dos <3<3<3 (si vous analysez bien on voit les bras du bébé autour du cou)

yc7

On a aussi essayer de voir des wombats. Geoff les a entendu, je suis venue mais bon. J’ai rien vu ni rien entendu perso.

yc6

Si vous voyez un truc sur cette photo, faites moi signe.

Le lendemain, on remballe tranquillement. On s’arrête sur la route du retour acheté des fraises, et des pies trop bonnes.

Et enfin, ceci est un oiseau sauvage tout aussi commun en Australie qu’un pigeon en France. Je crois que chez nous on les mets en cage.

yc3

Bisous !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s